Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Un peu de vacances

16 Juillet 2011 , Rédigé par laurent rompteaux Publié dans #infos

Le blog et surtout son administrateur prend un peu de repos, l'année dernière nous avons laissé des pistes pas toujours simples .... idem pour cette année !
Oeuvres
Des objets de dimensions variables et une vidéo de 59 minutes composent l'installation 'Palms', de John Bock
Lire la suite

Prochaine conférence sur la dépression

14 Juillet 2011 , Rédigé par laurent rompteaux Publié dans #conférences

Elle se tiendra le jeudi 13 Octobre 2011 à 20h30 au centre socio-culturel Audrey Bartier  42 rue du Baston à Wimereux.

 

Elle est intitulée "Comment comprendre la dépression aujourd'hui ?", notre invitée pour aborder le sujet sera Catherine Ternynck, docteur en psychologie et psychanalyste, qui devrait voir sortir à cette même période son nouveau livre "L'homme de sable".

 

Nous vous en dirons plus dès la rentrée, ce sera comme toujours libre et gratuit.

Lire la suite

Prochaine journée sur Karl Abraham 26/11

14 Juillet 2011 , Rédigé par laurent rompteaux Publié dans #conférences

Elle se tiendra  le samedi 26 novembre 2011 à l'IEP de Wimille de 10h à 17h30, il s'agira de se pencher sur les écrits de Karl Abraham, contemporain de Freud et de mettre en lien la richesse de certains de ses écrits avec une clinique contemporaine.

 

Organisée par Echoterra, plusieurs intervenants nous feront part du choix de texte qu'ils ont relu, travaillé et qu'ils veulent partager avec vous. Ce sera l'occasion de re-découvrir ou simplement découvrir l'oeuvre de Karl Abraham.

 

 Le programme définitif sera dévoilé fin Septembre, pour le moment :

Dominique Reniers interviendra à partir de "Rêve et mythe"

Laurent Rompteaux à partir de "L'histoire d'un chevalier d'industrie à la lumière de la psychanalyse"

Delphine Brenet à confirmer

 

Ceux qui voudraient participer à cette journée placée sous le signe de l'échange et de la convivialité peuvent encore nous contacter.

Lire la suite

Cronenberg et Freud : la rencontre

12 Juillet 2011 , Rédigé par laurent rompteaux Publié dans #infos

Lire la suite

Week-end SEPEA 16 au 18/09

12 Juillet 2011 , Rédigé par laurent rompteaux Publié dans #conférences

WEEK-END DE TRAVAIL de la SEPEA en partenariat avec le Committee On Child and Adolescent Psychoanalysis (COCAP) de l’Association Psychanalytique Internationale 

16-17-18 septembre 2011

Association du quartier Notre-Dame-des-Champs - 92 bis bd du Montparnasse - 75014 PARIS

Vendredi 16 septembre
21h : Conférence de René ROUSSILLON (SPP Lyon) : "Transmission et créativité"

Samedi 17 septembre
9h-12h et 14h-17h : Ateliers de travail clinique
animés par des membres de l’Association Psychanalytique Internationale

Dimanche 18 septembre
9h-12h : Table ronde autour d’une Conférence de Virginia UNGAR (APdeBA Buenos Aires) : "Ruptures et continuités dans la transmission psychanalytique"

Ce Week-end de travail est réservé aux personnes qui ont une expérience analytique personnelle et une pratique de la psychothérapie psychanalytique de l’enfant et de l’adolescent

Participation financière :
Inscription individuelle : 140 € jusqu’au 31/07/11 - 160 € dès le 01/08/11
Formation permanente : 220 € jusqu’au 31/07/11 - 270 € dès le 01/08/11
ou 440 € pour les 2 week-ends (septembre 2011 et mars 2012)

Inscriptions et renseignements :
SEPEA - Siège social : Square d’Orléans - 80 rue Taitbout - 75009 Paris
Tél./Fax : 00 33 (0)1 47 07 12 60 / sepea@wanadoo.fr
www.sepea.fr

Lire la suite

"Les groupes d'analyse de pratiques" 24/09 Paris

10 Juillet 2011 , Rédigé par laurent rompteaux Publié dans #conférences

 

  ESCP 79 avenue de la République Paris 11

 

8h30

 

ACCUEIL ET INSCRIPTIONS

9h00

 

OUVERTURE

Gilles Amado , professeur émérite de psychosociologie, groupe HEC Paris, co-rédacteur en chef de la NRP

&

Jacqueline Barus-Michel, professeure émérite de psychosociologie, université de Paris 7, co-rédactrice en chef de la NRP

  

 

9h15

 

1ÈRE TABLE RONDE,

animée par Clarisse Lecomte, psychosociologue, centre ESTA, maître de

conférences associé, Université Paris 7

  

Introduction : Analyser ses pratiques

en groupe

Annie Charlotte Giust-Ollivier,

psychosociologue, Université Paris II, Directrice du centre ESTA

  

 

Analyse de pratiques et résolution de problèmes

Christian Michelot,

psychosociologue-consultant, enseignant-chercheur à l’école Centrale de Paris

  

 

Groupe Balint : ambiguïté de la consultation en pédiatrie

Hélène De Leersnyder,

pédiatre libéral

  

 

Analyse de la pratique en institution : un soutien à la professionnalité dans un contexte d’emprise gestionnaire

Georges Gaillard,

maître de conférences, CRPPC, Responsable du DU Analyse de la Pratique, Université Lumière Lyon2

11h00

 

PAUSE

  

 

11h30

 

2ÈME TABLE RONDE, animée par Bertrand Giraud, psychosociologue consultant, directeur de Singuliers-Pluriel

  

 

Introduction :

Se former

à l’analyse de pratiques

Florence Oualid

, psychosociologue, Université Paris 7 Denis-Diderot, associée de Singuliers-Pluriel

  

Pour une clinique du lien didactique

Claudine Blanchard-Laville

, professeur émérite en sciences de l’éducation, équipe Clinique du rapport au savoir,Université Paris-Ouest Nanterre La Défense

Analyse des pratiques, analyse du travail : la question du développement

Guy Jobert,

Professeur honoraire à l’Université de Genève (chaire d’analyse des pratiques professionnelles) & professeur au CNAM

L’analyse clinique des pratiques aujourd’hui : un bras de fer épistémologique

Florence Giust-Desprairies,

professeur, Université Paris 7 Denis-Diderot, co-directeur du Laboratoire de Changement Social

Débat avec la salle

13h

 

FIN DU COLLOQUE

Débat avec la salle

 

Participation aux frais : 10 euros inscription sur place

 

 

(5 euros pour les étudiants et auditeurs du CNAM, sur présenta6on d’un jus6fica6f)

Contact : Pauline PEREZ, pauperez81@yahoo.fr

Lire la suite

"Dynamiques et souffrances institutionnelles" 15et16/10 Paris

9 Juillet 2011 , Rédigé par laurent rompteaux Publié dans #conférences

Dynamiques et souffrances institutionnelles

 

  • Congrès annuel les samedi 15 octobre et dimanche 16 octobre 2011
  • ASIEM, 6 rue Albert de Lapparent, 75007 Paris

Toute action plurielle s’inscrit, à un moment de son parcours, dans une institution, ensemble instituant ( au double sens du terme, construction et appartenance ) pour les personnes qui la composent et institué par la société dans laquelle elle s’inscrit. Dans cet ensemble organisé en vue de l’accomplissement de tâches déterminées, de multiples processus psychiques, conscients et inconscients sont à l’œuvre, sources de dynamiques et de souffrances, processus que nous pouvons qualifier par le terme générique d’institutionnel. Son approche psychanalytique différencie et articule les niveaux où se déploient ces processus : niveau intrapsychique ou subjectal,niveau interpsychique ou intersubjectal et le niveau propre à l’appareil psychique du groupement en quoi consiste l’institutionnel.De plus, chaque sujet et agent de l’institution contient en soi une groupalité interne composite, résultante de l’association des divers groupements de son histoire : famille, espaces de formation, institutions antécédentes etc. Les nombreux travaux antérieurs et actuels ont montré la pertinence de l’approche psychanalytique pour comprendre et transformer les dynamiques et les souffrances institutionnelles et en construire la théorie. Ces travaux s’effectuent selon plusieurs dimensions, notamment dans le champ medico-psycho-social sur lequel nous focaliserons notre attention lors de ce congrès.

Le travail institutionnel, action et réflexion, prend en considération le déplacement et la diffraction, dans l’appareil psychique de l’institution et celui de chacun de ses membres, de la souffrance du patient et de sa famille, actuelle et générationnelle, afin de mieux la traiter. Cette approche du soin,selon une tradition en mouvement, est menacée aujourd’hui par de nombreux facteurs : nouvelle gouvernance, concurrence des références clinico-théoriques, impératifs économiques, multiplication et aggravation des formes de la souffrance individuelle et collective, etc. Un nouvel élan est nécessaire pour assurer l’existence, la transmission et le développement du travail institutionnel. Celui-ci se heurte naturellement à des difficultés récurrentes, à des crises inévitables que le groupe de travail a vocation à résoudre en son sein par l’interanalyse, laquelle s’effectue à l’abri d’un cadre et de règles précises afin qu’elle soit génératrice de progrès.

Cependant, lorsque le mal être dépasse un certain seuil, l’institution a la possibilité d’entrer dans une démarche qui va aboutir à une intervention extérieure, de type analyse institutionnelle, de durée variable. Les changements effectifs qui en résultent peuvent être jugés décevants eu égard aux attentes, ils sont cependant appréciables pour la dynamique de l’ensemble.Quelles sont les conditions optimales de co-construction d’une telle pratique, entre les représentants de l’institution et l’analyste ou son association ? Quelles sont les règles d’écoute et les modalités d’action psychique dans la séance groupale ? Focalisation de l’associativité, psychodramatisation, interprétation des mouvements groupaux, (re)construction historisante et métaphorisante de l’expérience de l’institution, etc, autant de méthodes à interroger. Le souci commun est de ne pas empiéter sur l’espace intime, qualifié par la valeur du secret, de chaque sujet, pour développer un espace commun privé, qualifié par la valeur de la discrétion et du discernement quant à la liberté associative et cela sous l’égide de règles du jeu connues et transparentes, celles qui ont fait l’objet de la convention d’intervention.

Au cours de ce congrès nous explorerons ce travail institutionnel, en conférences plénières et en ateliers, en compagnie de praticiens engagés dans une réflexion continue. D’autres thèmes émergeront dans les échanges entre participants et mériteront sans doute de nouvelles réunions de travail.

 

 

Samedi 15 octobre 2011

  • Ouverture à 8h

Matin. Président Philippe Dardenne

  • 9 h-9 h 30
    André CAREL, Introduction
  • 9 h 30-10 h 30
    Marcel SASSOLAS, La microclinique institutionnelle, vecteur du soin psychique
  • 10 h 30 – 11h
    Pause
  • 11 h-12 h 30
    Jean Pierre CAILLOT, Laure DEVARRIEUX, Brigitte HOÜEL, Steven WAINRIB, Débat

Après-midi. Président : Frédéric Missenard

  • 14 h 30-15 h 30
    Olivier NICOLLE, Intervenir en psychanalyste ?
  • 15 h 30-16 h 30
    André CAREL, Claude PIGOTT, Marcel SASSOLAS, Bernard VOIZOT, Débat
  • 16 h 30-17 h
    Pause
  • 17 h-18 h 30
    Ateliers
    1. Pascale de Sainte Marie et l’Equipe de La Velotte
      Qualité des liens et richesse du soin
      Discutant : Frédéric Missenard
    2. Jean-Bernard Gérard, Mathilde Dublineau
      Deux papas, quatre bébés … un psychothérapeute : homoparentalité et travail en réseau
      Discutante : Jeanne Defontaine
    3. Maurice Berger
      Les conditions institutionnelles pour le soin en pédopsychiatrie : obstacles et solutions
      Discutante : Marylis Bagnères
    4. Isabelle Gothuey Espaces institutionnels et potentialités créatives de la souffrance familiale
      Discutante : Colette Le Barbier
    5. Michèle Massard et Denis Matthey
      Malaise chez le thérapeute d’adolescents et dans l’institution de soin. Un défi à la co-création d’un espace thérapeutique
      Discutants : Maryse Lebreton et André Carel
    6. Elisabeth Lévy et Bernard Voizot
      Le travail institutionnel en Placement Familial Thérapeutique : de la filiation narcissique à la relation d’objet
    7. Laure Devarrieux et l’Equipe de psychiatrie adulte du Havre
      Comment le lien institutionnel résiste-t-il à une tentative de meurtre d’un soignant par un patient ?
      Discutante : Giovanna Stoll

Dimanche 16 octobre

Présidente : Jeanne Defontaine

  • 9 h-10 h 30
    André CAREL, Traiter la crise institutionnelle, du dedans et du dehors
    Discutante : Françoise Debenedetti
  • 10 h 30-11 h
    Pause
  • 11 h-12 h 45
    Pascale DE SAINTE MARIE, Prévenir la souffrance institutionnelle par l’attention apportée au cadre du soin
    Discutant : Maurice Hurni
  • 12 h 45-13 h
    André CAREL, Conclusion
Lire la suite

Expérience de souffrance ; expérience des fantômes.

8 Juillet 2011 , Rédigé par laurent rompteaux Publié dans #conférences

 

 

Association Européenne Nicolas Abraham et Maria Torok

 

Expérience de souffrance ; expérience des fantômes.

 

Samedi 8 octobre 2011, à Paris.

 

Le matin présentation de Monique Schneider

« Partir de L’Esquisse pour poser les conditions qui permettront à une souffrance survenant comme l’équivalent d’une "panne" de se métamorphoser, grâce à  l’intervention du Nebenmensch, en "expérience de souffrance" ».

L’après-midi présentation de Radmila Zygouris

« La symbiose, voie royale des fantômes ».  Radmila Zygouris a été à l’Ecole Freudienne de Paris de 1967 jusqu’à sa dissolution en 1980 où elle n’a pas suivi Lacan. Elle a été un des membres fondateurs, en 1983, de la Fédération des Ateliers de Psychanalyse dont elle est toujours membre. Après une première psychanalyse avec  Serge Leclaire, elle a été en psychanalyse avec Maria Torok, au cours de laquelle elle a fait la "passe" et a été nommée AE de l’Ecole Freudienne. Elle fait référence particulièrement à Ferenczi, Balint et Winnicott. Elle écrit en français mais a publié ses cinq livres au Brésil,  en portugais, et deux en Argentine, en espagnol.

Présentation suivie de celle de Pierre Berthout

« Un patient désolé ». A propos des héritages psychiques, entre les meurtres de masse et les dictatures. Où l’on rencontre, à partir de Ferenczi, la progression traumatique, les chocs successifs entrainant la multiplication des fragments clivés de sorte qu’il nous devient difficile, sans tomber dans la confusion, de maintenir le contact avec les fragments.

 

Samedi 8 octobre 2011

 

 

9h-9h15 : Accueil des participants

Coordination : Claude NACHIN

9h15 - 9h30 : Introduction

9h30 - 10h30 : Monique SCHNEIDER

De la "souffrance" à l’"expérience de souffrance" .

10h30—11h00 : Pause

11h00—12h00 : Discussion avec les participants

Coordination : Silvia FEITEL

14h - 14h45 : Radmila ZYGOURIS

La symbiose, voie royale des fantômes

14h45 - 15h30 : Discussion avec les participants

15h30 - 16h00 : Pause

16h - 16h30 : Pierre BERTHOUT

Un patient désolé

16h30 - 17h00 : Discussion avec les participants

17h : Clôture de la journée

 

Le Cristo

20 rue Legendre

75017 Paris

(Parking : avenue de Villiers)

Métro : Malesherbes ; Villiers ; Monceau.

 

Bulletin d’inscription à retourner avant le 1er octobre 2011

Nom / Prénom :

Adresse :

 

S’inscrit à la journée d’étude du 8 octobre et règle la somme de :

Par chèque bancaire ou postal à l’ordre de : Association Européenne Nicolas ABRAHAM et Maria TOROK.

Participants : 60 €

Membres de l’Association : 40 €

Etudiants : 30 € (présentation de la carte)

Attention, possibilités limitées d’inscription sur place.

 

Association Européenne Nicolas Abraham et Maria Torok

c/o Corinne PELLETIER

7 cité des Trois Bornes - 75011 PARIS

Lire la suite

Je reproduis le texte ci-dessous : > > "Les représentants du SIUEERPP se sont entretenus avec..."> Infos titre de psychothérapeute

5 Juillet 2011 , Rédigé par laurent rompteaux Publié dans #infos

>
> si vous n'avez pas déjà l'information, je vous invite à lire ce qui figure sur le site Oedipe, concernant "l'affaire" du décret sur la psychothérapie.
> Je reproduis le texte ci-dessous :
>
> "Les représentants du SIUEERPP se sont entretenus avec la responsable en charge du dossier concernant le décret relatif à l’usage du titre de psychothérapeute.
>
> Il semble désormais acquis que le ministère est décidé à reprendre l’écriture de l’annexe du décret, ce qui entraînera une réécriture du décret lui-même. Qu’il est également acquis que les titulaires du titre de psychologue ayant une formation de psychopathologie clinique attestée par un diplôme (DESS ou master 2) comportant l’intitulé « clinique », « psychopathologie » ou « psychologie clinique », seraient totalement dispensés de tout complément de formation.
>
> Quant aux titulaires du titre de psychologue ayant suivi une autre filière, il leur faudra :
>
> — soit attester que leur formation comprend le nombre d’heures d’enseignement de psychopathologie clinique et les stages correspondant aux exigences du décret, pour être alors également dispensés de suivre un complément de formation ;
>
> — soit, si ce n’est pas le cas, avoir recours, pour ce complément de formation, aux ressources et dispositifs universitaires déjà existants, en allant valider, par exemple, selon l’avis de la commission pédagogique du département concerné, des UE de psychopathologie de master et des stages ad hoc, ou en passant par les procédures bien rodées des VAP et VAE."

Lire la suite

"Délires et psychose" J Mervant

3 Juillet 2011 , Rédigé par laurent rompteaux Publié dans #livres

 

Qu’est-ce qui différencie la folie, les délires et la psychose ?

« Tous les hommes sont si nécessairement fous… qu’on est toujours le fou de quelqu’un. Tous, en revanche, ne délirent pas, même si personne ne peut avoir la certitude qu’il ne délirera jamais ; mais, quand cela arrive, du fait de circonstances particulières, chacun délire dans le style que son psychisme a toujours pratiqué. La psychose est l’un de ces styles : l’un des modes possibles de rapport du langage au réel du corps et du monde, qui se passe de métaphore. »

En confrontant les Mémoires du président Schreber – sur lesquels ont travaillé Freud, Lacan et bien d’autres – à de nombreux cas cliniques, Jacques Mervant étudie la dynamique de plusieurs délires. En s’appuyant également sur des textes littéraires, l’auteur questionne l’économie du désir dans la psychose. Il interroge la place laissée à l’analyste face à différents types de délires, et à un monde psychotique non délirant si difficile à habiter.


Psychanalyste, Jacques Mervant a une formation de psychiatre. Il est membre de la Société de psychanalyse freudienne (SPF). Musicien et comédien amateur, écrivain, il a notamment publié aux éditions Alzieu : Être ou ne pas être né d’une femme ; la tragédie de Macbeth (essai, 2003). Dangereuses Liaisons ; le transfert à la lettre (essai, 2006). Chemin de poésie : I - Incarnations (2005) ; II - Bulles de langage (2008) ; III - Èveil et fulgurances ; variations sur un thème de René Char (2010) ; Le Repasse-limaces (nouvelles, 2011).

Lire la suite
1 2 > >>