Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Journée Pichon Rivière

28 Janvier 2013 , Rédigé par laurent rompteaux Publié dans #conférences

Nous avons le regret de vous annoncer l'annulation de la journée sur Enrique Pichon Rivière, la raison en est simple et mérite réflexion : aucune proposition d'intervention( quelques déclarations d'intention ne faisant pas un programme) ne nous est parvenue.

 C'est avec une certaine amertume que nous devons donc renoncer d'autant que nous tenions à cette formule consistant à construire ensemble cette journée afin de sortir d'une logique de consommation. Celle-ci semble avoir la vie dure même chez les psy.

 Quid de l'avenir de telles journées ?

Lire la suite

"L'hystérie dans l'air du temps" 23 et 24 Mars 2013 Paris

27 Janvier 2013 , Rédigé par laurent rompteaux Publié dans #conférences

Journées de printemps

23 et 24 mars 2013

Faculté de Médecine – Amphi Binet 45 rue des Saints-Pères 75006 Paris

L’hystérie dans l’air du temps

Comité d’organisation :

André MICHELS, Marie PESENTI-IRRMANN,

Claude-Noële PICKMANN, Gérard POMMIER, Guy SAPRIEL, Catherine VANIER, Alain VANIER

Renseignements :

Espace analytique

Centre Octave et Maud Mannoni 12 rue de Bourgogne, 75007 Paris Tél. : 01 47 05 23 09 espace.analytique@wanadoo.fr - www.espace-analytique.org


 

L’hystérie dans l’air du temps

En consentant à se laisser enseigner par ses patientes hystériques, Freud a découvert l’inconscient auquel une dimension jusque là inconnue et irrépressible du désir donne sa logique si paradoxale. Sans oublier celle, toute subjective et jouissive, de la vérité qui y tient le haut du pavé, que ce soit sous sa forme traumatique ou fantasmatique et qui se manifeste dans le symptôme.

Car, avec l’hystérie, c’est le « mystère du corps parlant » qui vient au premier plan et qui s’affiche dans ses débordements de jouissance comme dans sa géographie anatomique aberrante. Quel sens donner à cette jouissance ?

C’est dire combien l’hystérique sait faire parler l’inconscient mais aussi animer la structure au point que Freud a fait de l’hystérie le noyau de toute névrose et Lacan, un discours, autrement dit, un lien social. En faisant de sa division subjective, étendard, l’hystérique n’est-elle pas celle qui montre à ciel ouvert la condition de sujet de tout parlêtre ?

C’est dire aussi qu’après plus de 50 ans de DSM, malgré l’éradication du terme dans la nomenclature médicale et après plus de 4000 ans de fidèle compagnonnage, l’hystérie est toujours aussi actuelle. C’est pourquoi, elle continue de rester une question cruciale pour la psychanalyse et, dans ses présentations les plus modernes, de servir de guide aux psychanalystes face aux effets des bouleversements de notre société sur la subjectivité.


 

PROGRAMME DES JOURNÉES

Samedi 23 mars

• 9h30-12h30 :
Introduction :
Claude-Noële Pickmann

Histoire de l’hystérie

Président : Patrick Landman
Jacques Sédat :
L’hystérique invente la psychanalyse
Markos Zafiropoulos : Les leçons cliniques de Socrate

• 14h30-17h30 :

Hystérie, corps, savoir

Président : Pierre Marie Michaël Grynberg : La médecine de l'infertilité face au discours de l'hystérique

Discutantes : Catherine Vanier, Myriam Szejer Gérard Pommier : L’hystérie normale et pathologique (à propos des crises)
André Michels : Que nous enseigne l'hystérie sur savoir et vérité ?

Dimanche 24 mars

Atelier 1 : L’hystérie entre désir et jouissance Jean-Jacques Moscovitz

Marie Terral-Vidal : Que reste-t-il des hystériques ? Jean-Jacques Moscovitz : L’hystérie et le père Monique Lauret : La dénégation comme opérateur de jouissance
Gorana Manenti : Complaisance somatique et son actualité clinique

 


 

Atelier 2 : L’hystérique et ses symptômes Marie Pesenti-Irrmann

Françoise Moscovitz : L’hystérie comme névrose infantile Patricia de Rouvray : « Ma fille est hystérique » Frédéric de Rivoyre : La névrose de transfert de Sigmund Freud : une hystérie ?

Marie Pesenti-Irrmann : « L'être aimée » de l'hystérie

Atelier 3 :
Hystérie et féminité Claude-Noële Pickmann, Hélène Godefroy

Hélène Blaquière : Au-delà du principe d’hystérie
Manya Steinkoler : « The shopping disorder », un symptôme hystérique de la féminité
Dessi Gadeva : La dette symbolique Philippe Kong : La Belle et la Bête d'Encore

Atelier 4 : Hystérie, folie Silvia Lippi Discutant : Bernard Toboul

Orsola Barberis : « Bonjour madame, je suis schizophrène... je vous prie de bien vouloir l'entendre... » Benoît Bruyère : De l'abstinence à l'alitement : hystérie et angoisse
Silvia Lippi : Délire et corps dans la folie hystérique et dans la schizophrénie
Vannina Micheli-Rechtman : La question hystérique dans l’anorexie

• 14h30-17h30 :

L’hystérie et la subjectivité moderne

Président : Guy Sapriel

Paul-Laurent Assoun : L'économie hystérique de la jouissance : de la femme pauvre à la femme aux bijoux
Jacqueline Schaeffer : Hystérie : le risque du féminin
Guy Lérès : Enjeux du passage de la névrose hystérique au discours hystérique

Conclusions : Alain Vanier


 


BULLETIN DINSCRIPTION (à imprimer)

à renvoyer avec un chèque libellé à l'ordre de

Espace analytique

12 rue de Bourgogne 75007 Paris

Nom................................................................................. Prénom ............................................................................

Adresse ............................................................................ ........................................................................................
Tél. ................................................................................. Mail . ...............................................................................

Désire s’inscrire aux journées de printemps des 23 et 24 mars 2013. Un reçu sera envoyé en même temps que la carte d’entrée.

Tarif normal : 90 euros
Tarif étudiant : 40 euros (photocopie de la carte)
Tarif formation permanente : 250 euros

N° Agrément : 11.75.33.82175

Prix de l'entrée inclus dans les cotisations pour les membres, adhérents et auditeurs libres d'Espace Analytique.

Lire la suite

Décès de J-B Pontalis

19 Janvier 2013 , Rédigé par laurent rompteaux Publié dans #infos

Le psychanalyste, écrivain et éditeur est décédé à l'âge de 89 ans dans la nuit du 14 au 15 janvier. Agrégé de philosophie, docteur en psychologie, il a collaboré à la revue Les temps modernes avant de fonder, en 1970 et diriger, jusqu'en 1994, La nouvelle revue de psychanalyse. Auteur de nombreux essais sur la psychanalyse et de plusieurs romans, il a notamment écrit avec Jean Laplanche, Le vocabulaire de la psychanalyse, paru en 1967 aux PUF et qui reste, à ce jour, une référence dans le monde psychanalytique. En 2011, il s'est vu décerner le Grand prix de littérature de l'Académie française pour l'ensemble de son œuvre.

 

Le psychanalyste, philosophe et écrivain Jean-Bertrand Pontalis, ancien élève de Sartre et disciple de Lacan, est décédé mardi, le jour de son 89e anniversaire, a annoncé son éditeur Gallimard.

 

Né le 15 janvier 1924, cet agrégé de philosophie, auteur de nombreux essais sur la psychanalyse et de plusieurs romans, avait reçu en 2011 le grand prix de littérature de l'Académie française.

Philosophe et psychanalyste

Après avoir enseigné la philosophie aux lycées d'Alexandrie, Nice et Orléans, de 1948 à 1952, il se tourne vers la psychanalyse et devient un disciple de Jacques Lacan.

Vers 1960, sous la direction de Daniel Lagache, il entreprend une oeuvre considérable qui aboutira, en 1967, au "Vocabulaire de la psychanalyse", cosigné avec Jean Laplanche. Cet ouvrage connaîtra un très grand succès en France et à l'étranger.

Il se sépare en 1964 de Lacan pour participer à la fondation de l'Association psychanalytique de France et crée la Nouvelle Revue de psychanalyse. Cette même année, il devient membre du comité de direction de la revue Les Temps modernes et commence à enseigner à l'École pratique des hautes études.


Romancier et éditeur

En 1966, il débute aussi une carrière d'éditeur et crée des collections de psychanalyse. Deux ans plus tard, il est élu membre titulaire de l'Association Psychanalytique de France.

En 1979, il entre au comité de lecture de Gallimard et y créera la collection "L'un et L'autre". À partir de 1980, il publie plusieurs romans dont "L'Amour des commencements" (1986), "Un homme disparaît" (1996), "L'enfant des limbes" (1998), "La Traversée des ombres" (2003) ou "Le dormeur éveillé" (2004).


Dans son dernier essai paru en 2012, "Avant, Paris" (Gallimard) Jean-Bertrand Pontalis s'interrogeait sur le temps et la nécessité de la nostalgie. De nombreux ouvrages ont aussi été publiés sous sa direction, parmi lesquels "Bisexualité et différence des sexes" (2000) ou "Parler avec l'étranger" (2003)

 

 

 

Lire la suite

"Finir l’adolescence" 02/02 Paris

11 Janvier 2013 , Rédigé par laurent rompteaux Publié dans #conférences

Colloque de la Revue Française de Psychanalyse
"Finir l’adolescence"

Samedi 2 février 2013
De 13h30 à 18h00

Théâtre Adyar
4 Square Rapp - Paris 7e
Métro : Alma-Marceau / Ecole Militaire

En ces temps où les adolescents affichent plus que jamais pour eux-mêmes et pour tous une « soif d’illimité », formant ainsi une nouvelle « royauté » narcissique virtuelle, finir l’adolescence peut s’entendre comme une injonction surmoïque tout autant qu’une aporie.

Finir l’adolescence dans ce contexte expose à l’épreuve du temps et de la chute narcissique, au devenir sujet de soi-même, de son sexe de femme ou d’homme et de ses choix d’objet, éveille l’angoisse de castration face aux passages symboliques pour devenir adulte. Finir, passer, devenir, imposent à nouveau la mesure de la solidité des limites internes et de l’identité, la qualité des modalités introjectives comme celles de la réponse de l’objet, des parents, du socius.

C’est à la clinique de l’in-finir que les patients convoquent essentiellement les psychanalystes, quand le travail psychique est en panne derrière les façades adaptatives, quand l’amorce d’une vie de couple, d’une profession, d’une future parentalité exacerbe des conflits inconscients restés silencieux, ou provoque des désorganisations psychopathologiques sévères. Comment finir ? Pourquoi finir ? Et si « une position adolescente » s’organisait de façon heureuse comme une source de la potentialité créative tout au long de la vie ?

13h30

Accueil des participants

14h00 - 15h30

Table ronde
Modératrice - Klio Bournova
Irène Ruggiero - Adolescence terminable et interminable
François Richard - L’analyse après coup de l’adolescence dans la cure d’adulte
Fanny Dargent - Devenir femme : un arrachement sans fin ?

15h30-16h

Pause

16h-17h45

Table ronde
Modérateur - Abdel-Karim Kebir
Jean-Yves Chagnon - Finir l’adolescence sans perdre l’infantile
Nathalie Zilkha - « Finir » l’adolescence sans « en finir »
Jean-Paul Matot - Etendre l’adolescence

17h45

Conclusion : Sesto-Marcello Passone

 

Tarifs

Droits d'inscription : 50€

15€ pour les étudiants (joindre la copie de la carte)

Par chèque à libeller à l'ordre de la SPP
Par virement (Code IBAN : FR76 30003 03081 0003726600032 / Code SWIFT : SOGEFRPP)

Le bulletin d'inscription et le versement des droits sont à adresser à la
Société Psychanalytique de Paris
Colloque RFP
187 rue Saint Jacques - 75005 Paris

Dès réception de votre versement, il vous sera envoyé une carte d'admission ; vous devrez la présenter à l'entrée de la salle.

Cette carte constituera votre attestation d'inscription et le reçu des droits que vous aurez versés.

Date limite d'inscription : le 28 janvier 2013 en fonction des places disponibles

Bulletin d'inscription(version PDF)

Nom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Adresse : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Code postal : . . . . .


Ville : . . . . . . . . . . . . . . . .
Pays : . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Tél: . . . . . . . . . . . . . . .


Mail: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Secteur d'activité: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 

* Droits d'inscription 50€
* Etudiant (joindre la copie de la carte) 15€

 

Pour toute information complémentaire, merci de contacter la SPP - Colloque RFP
187, rue Saint-Jacques - 75005 Paris
Site Internet : www.spp.asso.fr• Mail : scientifique@spp.asso.fr • Tél: 01 43 29 66 70

Lire la suite

L'AMOUR, L'OBJET ET LES PASSIONS 09/02

9 Janvier 2013 , Rédigé par laurent rompteaux Publié dans #conférences

Le Centre d''Intervention pour la Dynamique Educative vous informe de l'organisation d'un colloque

L'AMOUR, L'OBJET ET LES PASSIONS

LE 9 FEVRIER 2013

CENTRE CULTUREL "LE COLOMBIER"

PLACE CHARLES DE GAULLE

92410 VILLE D’AVRAY

ARGUMENT

 

L'AMOUR, L'OBJET ET LES PASSIONS

 

L'amour n'est pas seulement un affect puisqu'il est attaché à un objet. Freud nous a montré qu'il s'agit d'un objet perdu que l’on ne peut cesser de vouloir retrouver. Le sujet en est contraint à une recherche infinie et répétitive, véritable mission impossible. Parfois, dans sa recherche, il se jette passionnément vers son objet d’amour qu’il croit pouvoir enfin atteindre. La passion est avant-tout passion de l’objet. Et c’est bien parce que l’amour, l’objet et les passions œuvrent particulièrement bien au dévoilement du désir, qu’ils nous permettent d’y trouver un éclairage sur le fonctionnement psychique. C’est pourquoi nous avons souhaité en faire le thème de cette journée scientifique de l'amour, l'objet et les passions

 

Sans prétendre à une quelconque exhaustivité, différentes figures de l'amour seront abordées lors de cette journée :

- l'amour adolescent

- l'amour du savoir dans le transfert

- l'amour avec sa note passionnelle qui s'amplifie dans la passion de la vérité et sa transformation haineuse chez le paranoïaque, ou celui qui se résout dans les crimes passionnels

- l'amour qui conduit à la dépendance

- les relations passionnelles entre les enfants et leurs parents.

PROGRAMME

 

9h00 : ACCUEIL DES PARTICIPANTS

9h15 - 10h45 : TABLE RONDE

DE L'AMOUR A L'AMOUR DE LA PSYCHANALYSE

Président de séance : R. Teboul

Discutant : C. Hoffmann

Intervenants :

P. Cornillot : Introduction

J. Sédat : "En attendant toujours quelque

chose qui ne venait point"

F. de Rivoyre : "L'amour de la psychanalyse"

11h00 - 12h30 : TABLE RONDE

DE L'AMOUR A LA PASSION

Président de séance : G. Faure-Dumont

Discutant : O. Douville

Intervenants :

D. Tourrès-Gobert : "Les grandes espérances"

E. Perasso : " Crimes d'amour"

Bernard Odier : le je de l'amour et de la psychose

14h15 - 15h45 : TABLE RONDE 

DE L'AMOUR TRANSFERENTIEL

Président de séance : JM. Bégué

Discutante : H. Lida-Pulik

Intervenants :

D. Lauru : "Amour et haine de transfert"

R. Le Moigne : "Je t'aime, moi non plus : la

passion transférentielle"

M. Roussel : "Nuances narcissiques de

l'amour paternel : déjouer les

collusions pathologiques dans

une relation père-fils"

16h00 - 17h30 : TABLE RONDE

DE LA DEPENDANCE AU TRANSFERT

Président de séance: P. Taïeb

Discutant : V. Micheli-Rechtman

G. Deluc : "Un amour impossible ? Et

pourtant ... (clinique de la

dépendance) "

C. Zurro : "Installation du transfert dans la

clinique des addictions"

M. Salas : "Les relations passionnelles entre

les enfants et leurs parents"

17h30 : CONCLUSION

Présidente de séance : Sabine Parmentier

COMITE D’ORGANISATION

 

F. de Rivoyre et D. Tourrès-Gobert

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Bulletin d’inscription - à imprimer

 

A retourner accompagné du règlement au plus tard le 31 janvier 2013.

Mme E. Chardin

CIDE - 28, rue Pradier 92410 Ville d’Avray

e-mail : secretariat@asso-cide.org

Tél. 01 47 09 56 65

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

L'AMOUR, L'OBJET ET LES PASSIONS

□ M. □ Mme

Nom : Prénom :

Activité : Etablissement :

Secteur : □ Education □ Justice □ Santé □ Social

 

Email (merci d’écrire avec soin) :

 

……………………............................................... .

 

Adresse Domicile Professionnelle

Rue

 

Code Postal Ville

 

Pour vous joindre en cas de problème :

Téléphone :

 

Inscription

 

Individuelle (repas non compris) 20 €

Formation continue (repas non compris) 50 €

Etudiant, retraité et chômeur (repas non compris) 10 €

 

Buffet à l’hôpital de jour Centre du Parc de Saint Cloud à Ville d’Avray (dans la limite des places disponibles) 25 €

 

N° de Formation Continue :

Association CIDE 11 92 11 801 92

Organisme payeur :

Adresse :

Code postal : Ville :

Tél. :

e-mail :

Lire la suite

CONFÉRENCES THÉMATIQUES DU CIPA 2012/13

7 Janvier 2013 , Rédigé par laurent rompteaux Publié dans #conférences

Samedi 19 janvier 2013, de 14h à 17h :
L’archaïque et le transfert
Entre délire et interprétation possible : un médiateur thérapeutique
par Marie-Laure Dimon
Nous considérerons les médiations thérapeutiques dans un prolongement de la pratique psychanalytique et de sa théorie, donnant accès à une métapsychologie de l’archaïque. Dans la clinique de la psychose, la médiation/réalité, le dispositif et le thérapeute comme médium malléable favorisent les processus de représentations dans les liens transférentiels. C’est à partir d’un médiateur le jardinage, que nous avons rencontré les patients psychotiques au cours de leur hospitalisation. Le groupe jardin sert de contenant à la vie psychique et fragmentée des patients et à leur construction délirante : nous leur avons proposé une causalité partageable et identifiante.

 
Processus transférentiels dans le groupe thérapeutique
par Anne-Lise Diet
L’axe transféro/contretransférentiel prend une forme spécifique dans le travail d’analyse de groupe. Nous montrerons comment un reste émotionnel non abréagi lié à un secret de famille se révèle dans le travail thérapeutique groupal par un défaut de contenance. L’analyse de cette difficulté révèlera avec précision les contenus non élaborés du secret à l’œuvre.

 
Discutant : Christophe Bittolo
 
Lieu des conférences :
Institut Protestant de Théologie
83 Boulevard Arago
75014 Paris
salle 22
Métro Denfert-Rochereau ou Saint-Jacques

 
TARIFS ET MODALITéS D’INSCRIPTION :
20 euros par conférence
50 euros pour les trois conférences
10 euros par conférence pour les étudiants et les retraités
100 euros pour la Formation professionnelle (le cycle de trois conférences)
entrée libre pour les adhérents

 
Inscriptions auprès de :
Christine Gioja Brunerie, trésorière
23 rue Ernest Renan 75015 Paris
Tél. : 01 47 34 82 38

 
retrouvez toutes ces informations en téléchargeant :
Le programme des CONFéRENCES THéMATIQUES DU CIPA
Cycle de formation 2012/2013 sous la direction d’Emmanuel Diet
« Destins du transfert et travail du contre-transfert » La clinique de l’hypermodernité (3)
 
Lire la suite

Clinique psychanalytique des états psychotiques 23/03

6 Janvier 2013 , Rédigé par laurent rompteaux Publié dans #infos

Matinée de 9H15 à 12H15

9h00 - 9h15 : Accueil des participants

Coordination : Jean Claude Rouchy

9h15 - 9h30 : Introduction

9h30 - 10h30 : Jean Pierre Lehmann

Comment Marion Milner et Margaret Little ont mené des cures analytiques avec des psychotiques

10h30 - 10h45 : Pause

10h45 - 12h15 : Discussion  avec les participants

Après midi de 14H à 16H30

Coordination : Edith Schwalberg, Frédéric Tordo

14h00 - 14h45 : Claude Nachin

Notes sur mon parcours dans le champ de la folie

14h45 - 15h30 : Elisabeth Darchis

Pérégrination des fantômes et psychoses puerpérales

15h 30- 16h15 : Pierre Berthout

Béatrice ou une histoire d’ailes

16h15 - 16h30 : Conclusion de la journée

16H 30 : Pour les membres

Assemblée Générale de l’Association

Européenne Nicolas Abraham et Maria Torok

USIC

18, Rue de Varenne

75007 Paris

Salle Pupey-Girard (RC)

Rue du Bac (ligne12)

Sèvres Babylone (lignes 10 et 12)

Saint Sulpice (ligne 4)

Jean-Pierre Lehmann :

Comment Marion Milner et Margaret Little ont mené des cures analytiques avec des psychotiques.

Mon propos est d’évoquer la prise en charge analytique de psychotiques, effectuée par deux psychanalystes britanniques qui, dans le sillage de Winnicott, non seulement s’y sont attelées mais ont été également les premières à rendre compte, de manière très détaillée, des cures menées par elles, sans rien cacher de leurs errances et erreurs. Elles ne sont pas exactement nos contemporaines mais leur travail est, à mon avis, toujours actuellement aussi riche d’enseignements. Il s’agit de Marion Milner et de Margaret Little qui se sont appuyées sur ce qu’elles ressentaient contre-transférentiellement pour accueillir les transferts délirants de leurs patients et réussir par là, à leur trouver une issue bénéfique.

Claude Nachin :

Notes sur mon parcours dans le champ de la folie. (1954-2005)

De la psychothérapie antéanalytique à la psychanalyse individuelle des psychoses, en passant par le travail en groupe, le travail avec l'équipe soignante, les familles, et la pratique du psychodrame morénien dans des indications précises.

Elisabeth Darchis :

Pérégrination des fantômes et psychoses puerpérales.

La périnatalité est un moment propice pour donner libre cours au travail du fantôme dans la confusion des générations et la parentalité confuse. Les contenus des bouffées délirantes ou psychoses puerpérales s’avèrent en lien avec des drames générationnels non sus ou des effrois anciens.

Pierre Berthout : Béatrice ou une histoire d’ailes.

Après Ferenczi, N. Abraham et M. Torok se sont attachés à montrer que dans nombre de cas, la fonction de l'analyste serait justement de promouvoir la manifestation de la réalité traumatique qui souvent, parce qu'elle est dévastatrice, s'entoure de silence.

 

BULLETIN D’INSCRIPTION

À RETOURNER AVANT : le 28 février 2013

Attention, inscriptions limitées sur place

Nom / Prénom :……………………………………………….

Profession :……………………………………………

Adresse : …………………………………………………………..

Code Postal : ……………. Ville : ………………………

Tel : ……………………………………….

Email : …………………………………

S’inscrit à la journée d’étude du 23 mars 2013 à Paris

et règle la somme de :

 ………… Participants : 60 €

 ………… Membres de l’Association : 40 €

 ………… Etudiants : 30 € (présentation de la carte)

Par chèque bancaire ou postal à l’ordre de :

ASSOCIATION EUROPÉENNE NICOLAS ABRAHAM ET MARIA TOROK.

A l’adresse :

Association Européenne Nicolas Abraham et Maria Torok

c/o Secrétariat : Françoise Moutardier

22 rue des Fontenelles, 92310, Sèvres.

Lire la suite