Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quoi de neuf dans les enveloppes familiales ?

13 Août 2012 , Rédigé par laurent rompteaux Publié dans #conférences

Quoi de neuf dans les enveloppes familiales ?
Ce qui tient et contient une famille

Colloque organisé par l'APSYFA les 19 et 20 Octobre 2012

La dépouille de l’âne est un masque admirable.
Cachez-vous bien dans cette peau,
On ne croira jamais, tant elle est effroyable,
Qu’elle renferme rien de beau.

Charles PERRAULT

Peau d'âneAu-delà des différentes configurations familiales, la notion d’enveloppe psychique est une métaphore définissant une fonction psychique dont le « MOI PEAU » d’Anzieu est devenue la mythique illustration.
Enveloppes individuelle, familiale, groupale, cette notion déplace le regard psychanalytique du contenu vers le contenant.

Les notions topiques de frontières, limites, interfaces y président.
Mais aussi celles dynamiques, d’élaboration, de transformation, de transmission et de processus créateur.

A défaut de cette fonction contenante, la pulsion, sans liaison, ne rencontre plus de limites ni de points d’attache. Sans retenue, ni proposition de sens, se propage, alors, une angoisse diffuse et dévastatrice morcelant l’organisation du psychisme et du corps. Les enveloppes psychiques ne sont pas à l’abri des traumatismes qui peuvent venir les effracter, les déchirer, les trouer, les rigidifier. Mais elles offrent aussi la source de leur dépassement.

Nous sommes bien au cœur de l’intersubjectivité : l’exigence de la pulsion, la réponse de l’autre et l’introjection de cette rencontre dans sa dimension dynamique et transfor-mative mais aussi potentiellement destructrice.

Parler d’ « enveloppes psychiques » c’est aussi penser la conduite d’une cure psychana-lytique familiale comme un lieu de retissage. Et c’est aussi penser l’accompagnement des familles par des équipes comme un espace symbolique de transformation.

Les 19 et 20 Octobre 2012 – Rocher de Palmer à CENON

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article