Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sandor Ferenczi, un pionnier de la clinique - Pierre Sabourin

30 Mars 2011 , Rédigé par laurent rompteaux Publié dans #livres

 

Préface de Judith Dupont

« Incorrigible thérapeute », comme il se désignait lui-même, disciple et correspondant préféré de Freud, créatif sans être dissident, il a su ouvrir de nouvelles perspectives pour la psychanalyse, surtout en montrant la confusion fréquente entre les langues de l’adulte et celles de l’enfance.

Son enthousiasme et son optimisme ont été mal tolérés par le conservatisme et l’esprit de sérieux des pionniers de la psychanalyse, et son œuvre a connu des résistances inouïes de la part du milieu analytique. Pourtant, il invente la bioanalyse et pose ainsi les fondements de toute psychosomatique, et sa clinique des traumas a ouvert la psychanalyse aux traitements des psychoses. Son grand livre, Thalassa, ouvre des perspectives nouvelles qui sont de plus en plus présentes dans les sciences contemporaines.

De précieux témoignages concluent et enrichissent cet ouvrage indispensable pour ceux qui veulent s’initier à l’originalité et à la profondeur de l’œuvre de Ferenczi.

Psychiatre, psychanalyste, Pierre Sabourin est l’auteur d’une thèse sur Lewis Carroll et a participé à la traduction des Œuvres complètes de Ferenczi aux éditions Payot et aux traductions des correspondances Freud-Ferenczi, chez Calmann-Lévy, et Freud-Groddeck, chez Payot. Il a notamment publié : La Violence impensable (en coll. avec Frédérique Gruyer et Martine Nisse), Paris, Nathan, 1991 ; Quand la famille marche sur la tête (en coll. avec Martine Nisse), Paris, Seuil, 2004.

Éditions : Campagne première

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article