Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles récents

Formation psychothérapie et pétition

22 Juillet 2008 , Rédigé par laurent rompteaux Publié dans #infos

Mouvement Universitaire
pour la Psychanalyse.
9, Rue Duguay-Trouin
75006. Paris.

Paris, le 18 Juillet 2008
 
à
Madame Roselyne Bachelot
Ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports
14, avenue Duquesne
75007 Paris

Madame la Ministre,

Après avoir pris connaissance du projet d'arrêté relatif au cahier des charges de la formation conduisant au titre de psychothérapeute venant préciser l'article 52 de la loi  du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique, nous, universitaires soucieux de la persistance d'un exercice libéral de la psychanalyse, et attachés à l'enseignement des concepts psychanalytiques à l'Université, tenons à vous faire part de notre désaccord radical avec son contenu.

Ce cahier des charges invente une nouvelle conception de la psychopathologie clinique qui prend parti dans de complexes débats scientifiques en faveur d'un courant auquel la plupart des cliniciens émettent de sérieuses critiques. Ces derniers restent plus attachés aux approches psychodynamiques et humanistes qu'aux tentatives de résorber la dimension psychique dans l'organisme. Par sa référence à l'homme statistique normal contre le sujet freudien, par sa réduction des grandes pathologies de la psychiatrie classique aux « troubles mentaux » de la psychiatrie américaine, par la préférence donnée aux thérapies brèves contre les cures visant une mutation subjective, le cahier des charges rompt avec la recherche de consensus qui inspirait l'article 52.

Le législateur remplirait bien mal sa fonction en imposant en catimini, à la faveur de l'été, l'étude d'une « psychopathologie clinique » à des spécialistes qui dans leur majorité la récusent et qui le font largement savoir par divers canaux. En ce domaine, il serait illusoire de croire qu'il puisse être dispensé un enseignement « neutre ». Mieux vaudrait en tirer des conséquences libérales que de tenter d'imposer des contraintes étatiques.

Recevez, Madame la Ministre, l'expression de nos respectueuses salutations,

MALEVAL J-C.
Professeur des Universités.
Président du MUPP.



Signez la pétition en ligne :
http://sauvons-la-clinique.org/petition/index.php?petition=2&signe=oui

Lire la suite

Documentaire oedipe en chine vendredi sur Arte

21 Juillet 2008 , Rédigé par laurent rompteaux Publié dans #infos

DOCUMENTAIRE ŒDIPE EN CHINE 2007
RÉALISÉ PAR BAUDOUIN KOENIG
ÉCRIT PAR MARIA LANDAU, VIVIANE DAHAN ET BAUDOUIN KOENIG
Diffusé sur ARTE VENDREDI 25 JUILLET, 23H25

LE SYNOPSIS Ce documentaire retrace le récit d'une aventure intellectuelle : psychanalystes, thérapeutes chinois et étrangers, réinventent la science psychanalytique au croisement des langues et des cultures, dans un terrain encore inexploré. Aujourd’hui en Chine, parler de soi est une révolution qui débute à peine. Ce film est une porte d'entrée vers une Chine intime et culturelle au-delà des bouleversements politiques et socio-économiques… La quête de l’individu qui s'est emparée des Chinois va révéler, par strates le portrait d'une société en pleine transformation.

Qu’est-ce que Freud ou Lacan ont à dire aux Chinois ? La psychanalyse, nourrie des mythes occidentaux, peut-elle s’adapter à l’une des plus vieilles civilisations du monde ? Dans cette enquête révélatrice d’une ouverture à “l’inconscient”, thérapeutes et étudiants chinois s’allongent sur le divan.


  • 25/07/2008, 23h30
    Oedipe en Chine

Documentaire de Baudouin Koenig
(France, 2008, 52mn)

 
© ARTE F
Un siècle après les découvertes de Freud, la psychanalyse suscite un certain engouement en Chine. Rien de très développé encore, mais dans ce pays où les bouleversements économiques accélérés brouillent les repères traditionnels, où la liberté d’expression n’existe pas et où parler de soi est mal vu, elle apparaît comme un espace privilégié permettant à une parole intime de se déployer. Ainsi, alors même que les médias chinois évoquent la dépression comme une nouvelle maladie à la mode, la psychanalyse investit timidement l’hôpital et l’université. C’est en 1995, en rentrant de Paris après plusieurs années d’analyse, que Huo Datong ouvre le premier cabinet de psychanalyste du pays, à l’université de Chengdu. Pour ce pionnier en son pays “chaque être a le désir de faire reconnaître son désir…”
Lire la suite

Citation

21 Juillet 2008 , Rédigé par laurent rompteaux Publié dans #citation

"Tout expérimentés que nous soyons, nous ne savons en fait que bien peu de choses . Nous commençons à savoir que nous ne savons pas - c'est quelque chose " Bion, "Entretiens psychanalytiques", Paris, Gallimard, 1975.
Lire la suite

De l'inefficacité des TCC

21 Juillet 2008 , Rédigé par laurent rompteaux Publié dans #livres

Voilà comment aurait pu aussi s'intituler le dernier ouvrage d'Eric Laurent, il a choisi "Lost in cognition" pas mal car la référence au magnifique film "Lost in translation" de Sofia Coppola a attiré immédiatement mon attention.
Sujet complexe puisqu'il s'attaque aux liens entre la psychanalyse et les sciences cognitives, actuellement cette question anime une partie du monde psychanalytique qui pense que les recherches actuelles ne feront que démontrer les découvertse freudiennes . Eric laurent à partir de la psychanalyse d'orientation lacanienne soutient une thèse opposée.

Très documentée sa démonstration s'avère remarquable et passionnante , il réagit comme beaucoup l'ont fait suite au rapport de l'INSERM sur la soi-disante efficacité des thérapies et interroge la place du sujet.

On y apprend des choses fort intéressantes par exemple que l'équivalent anglais de l'INSERM teste les thérapies ,  sans thérapeutes ; ce n'est pas si étonnant, les psy bien trop souvent  (et c'est le message que porte l'association) déboussolés vont dans ce sens en ne sans rendant parfois pas compte . Une des recommandations de cet institut est la bibliothérapie pour réduire le temps de thérapeute combien sommes nous à avoir repris en charge des patients qui avaient pour habitudes que leur psy leur donne de la lecture sur leurs troubles !!!

Jean Cottraux, figure du mouvement des TCC en France, lui même, modère très largement la prétendue efficacité de ces thérapies : 25% des patients refusent d'entreprendre de telles thérapies autoritaires et sur les 75% restants, 25 % ne verront aucune amélioration ; sur les 50 %améliorés (si on se base sur le symptôme ) 20 % rechuteront dans un délai de 3 mois à 3 ans.

 Entre thérapies surévaluées et classifications aberrantes, foumillent trop de professionnels paumés se disant athéoriques ou pratiquant la psychologie intégrative ; nouveaux termes à la mode pour venir masquer des difficultés à se construire une identité professionnelle, un cadre interne professionnel stable et sécurisant.

De nouvelles études démontrent en outre l'inadéquation des TCC avec les adolescents peu enclins à observer les exercices prescrits.

 La France n'a pas à être fière d'une telle étude qui écrase le Sujet dans toute sa complexité.


Lire la suite

Congrés international de psychanalyse du couple et de la famille

17 Juillet 2008 , Rédigé par laurent rompteaux Publié dans #conférences

il se tiendra les 24,25 et 26 Juillet à Barcelone et s'intitule " Violences dans les couples et les familles contemporains : un défi pour la psychanalyse familiale" . Voici une présentation par Alberto Eiguer :

Lire la suite

Réedition de "Souffrances dans la famille"

17 Juillet 2008 , Rédigé par laurent rompteaux Publié dans #livres

Cet ouvrage de Gérard Decherf, Elisabeth Darchis et Laurence Knera est devenu la référence incontournable pour tous ceux qui s'intéressent à la thérapie familiale psychanalytique .

Lire la suite

Après midi sur le psychodrame

17 Juillet 2008 , Rédigé par laurent rompteaux Publié dans #conférences

"Les contre-transferts au psychodrame".
Samedi 27 septembre 2008 de 15h30 à 18h30. Groupe Maison Blanche, centre de conférences
. Salle Van Gogh, 6/10 rue Pierre Bayle, 75020 Paris. Métro Philippe Auguste.

Modérateur Antoine Nastasi

Communications :

- Monique Brinbaum : le jeu des contre-transferts au psychodrame
- Carlos Pacheco : mise à l'épreuve du contre transfert
- Maja Perret - Catipovic : la complexité du déploiement des relations transféro-contretransférentielles au cours du psychodrame psychanalytique individuel.

Coktail prévu après la rencontre de 19h00 à 21h00. Entrée libre dans la mesure des places diponibles.

Il est indispensable de nous prévenir par mail en indiquant :
- votre nom et prénom
- votre présence à la conférence
- votre présence au cocktail
Ces trois informations sont à envoyer à l'adresse suivante :
figurespsychodramatiques@orange.fr

 

Lire la suite

Journée intéressante de travail

17 Juillet 2008 , Rédigé par laurent rompteaux Publié dans #conférences

Fédération française de psychothérapie psychanalytique de l’enfant et de l’adolescent
Une journée avec Francisco Palacio-Espasa
Professeur à l’Université de Genève et Membre de la Société Suisse de Psychanalyse

  • Amphithéâtre Maurice Lamy, Hôpital Necker-Enfants malades, 149 Rue De Sèvres, 75015 Paris
  • Samedi 27 septembre 2008 de 10 h à 17 h 30

Programme

  • 10 h à 11 h : La place de la conflictualité dépressive dans la psychothérapie psychanalytique de l’enfant et de l’adolescent par Francisco Palacio-Espasa
  • 11 h à 11 h 30 : Pause
  • 11 h 30 à 13 h : Dialogue avec la salle animé par Anne Aubert, Didier Houzel et Bernard Golse
  • 13 h à 14 h30 : Déjeuner (libre)
  • 14 h 30 à 16 h : Présentation d’un cas clinique par  Nathalie Roussel. Voir/être vue : le corps en jeu dans la conflictualité dépressive
  • 16 h à 16 h 30 : Pause
  • 16 h 30 à 17 h 30 : Discussion du cas clinique par Karine Tassin et Francisco Palacio-Espasa et dialogue avec la salle
  • 17 h 30 : Conclusions par Louis Edy, Jean-Claude Guillaume et Anastasia Nakov

Inscriptions à envoyer à Madame Danielle Bardot (01 44 49 46 74)

Secrétariat du Professeur Bernard Golse. Service de Pédopsychiatrie, Hôpital Necker-Enfants Malades, 149 rue de Sèvres 75743 Paris Cedex 15

Mode de paiement : 50 €, exclusivement par chèque à l’ordre de la FFPPE (Fédération Française de Psychothérapie Psychanalytique de l’Enfant et de l’Adolescent).

Lire la suite

"Comment être psychanalyste d'enfants" Hélène Brunschwig

13 Juillet 2008 , Rédigé par laurent rompteaux Publié dans #livres

dans la collection 1001BB chez Erès (dont on vous parlera souvent). Ouvrage entièrement consacré à l'auteur, à parcourir avant tout pour la description de sa pratique clinique.
Hélène Brunschwig rend hommage à ses "maitres" Winnicott, Lebovici, Diatkine et c'est une histoire de la prise en charge des jeunes enfants qui se dessine à travers quelques réflexions et de nombreux cas cliniques.
Un ouvrage qui s'adresse aux professionnels de la petite enfance au sens large .

Lire la suite

Auditorium : Hopital des Diaconesses de Reuilly 18 rue du Sergent..."> colloque epci 2008

30 Juin 2008 , Rédigé par laurent rompteaux Publié dans #conférences

23ème Journée d'Etudes de l'EPCI



" LES IDEAUX ET LEUR POUVOIR "

avec :
Paul-Laurent ASSOUN, Gérard BONNET, François DUPARC,
Anne GAGEY, Jean-Michel HIRT

Samedi 4 octobre 2008 de 9h à 17h

> Auditorium : Hopital des Diaconesses de Reuilly
18 rue du Sergent Bauchat - 75012 Paris

(métro : Nation ou Montgallet)




Programme :

* M A T I N

9h. Gérard BONNET, Psychanalyste (APF), Directeur de l'EPCI
" A quel sein se vouer ? "

9h30 François DUPARC, Médecin, Psychanalyste (S.P.P)
Vie et mort des idéologies

11h Paul-Laurent ASSOUN, Psychanalyste, Professeur Paris VII
Puissance et nocivité de l'idéal : le réel du pouvoir selon Freud


* A P R E S - M I D I

14h Introduction et présentation par Anne GAGEY, Psychanalyste
puis Gérard BONNET, Psychanalyste (APF), Directeur de l'EPCI
Quand les pervers s'acharnent sur les idéaux

15h Jean-Michel HIRT, Psychanalyste (APF), Professeur à Paris XIII
Les idéaux religieux aujourd'hui

17h CONCLUSIONS ET FIN


 

Argument :

La question des idéaux occupe à nouveau les esprits aujourd’hui, et elle inquiète particulièrement les personnes qui ont à s’occuper des autres à quelque titre que ce soit : parents, éducateurs, médecins, analystes, thérapeutes, etc.
 
La raison en est simple : les relations entre les hommes ont pris de telles proportions que les idéaux sont plus nécessaires que jamais, car il n’y a pas de vie collective possible, sans qu’on se réfère à eux d’une façon ou d’une autre, quel que soit le groupe concerné. Or on s’aperçoit que les idéaux qui allaient de soi jusqu’ici ne sont pas évidents pour tout le monde, et il n’est pas toujours aisé de dégager ceux qui sont les plus essentiels et de les mettre en place. Certes, face à la complexité de la situation, il ne manque pas d’institutions ou de meneurs pour répondre à cette attente, mais certains s’en servent pour asservir les foules et imposer les leurs aux plus démunis.
 
Ce qui est vrai pour la vie collective se vérifie dans l’existence de chacun. Parmi les personnes en difficultés, beaucoup sont malades des idéaux. Certaines portent en elles des exigences héritées de leur histoire dont elles ont perdu la clé et qui s’imposent à leur insu comme des impératifs sans appel. D’autres se retrouvent privées du minimum de références qui est indispensable à la réalisation de leurs désirs, et errent à la recherche de directives qui correspondent à leur attente. D’autres au contraire prennent un malin plaisir à les défier et trouvent dans ce défi une satisfaction telle qu’elles en font leur mode privilégié de jouissance. On s’aperçoit ainsi que les idéaux exercent sur chaque homme un pouvoir sans pareil, même chez ceux qui s’emploient à les défier, ce qui ne fait qu’en renforcer les exigences.
 

Le but de cette journée est de mettre en évidence le rôle exact des idéaux dans la vie psychique, de les définir, d’en repérer les principales modalités, politiques, religieuses, éthiques, et de s’interroger sur l’origine de leur pouvoir. S’agit-il d’un donné de base inéluctable, propre au sujet humain, d’un fruit de l’éducation, ou de l’empreinte exercée par la collectivité dans laquelle on vit ? D’où vient-il que certains s’y soumettent aveuglément, à la limite du fanatisme ? La psychanalyse peut-elle contribuer au discernement des idéaux dont le monde a besoin pour survivre, à quel titre, et comment ?

 

Cette journée s'adresse aux praticiens et aux personnes qui souhaitent faire le point sur cette question devenue cruciale dans le contexte actuel, en s’appuyant sur l’apport de la psychanalyse. On se gardera de toute technicité inutile, et on donnera la priorité à l’échange et à la discussion.

 


 

Renseignements pratiques :

LES TARIFS :

La Journée d'Etudes : 80 euros

Pour toute inscription avant le 24 Juillet 2008 ainsi que pour les inscrits à la journée d'Etudes 2006 ou 2007, tarif: 60 euros

Formation Permanente: 110 euros


LES LIEUX :

> Auditorium : Hopital des Diaconesses de Reuilly
18 rue du Sergent Bauchat - 75012 Paris

A noter: plusieurs restaurants ou cafétérias se trouvent à proximité.


INSCRIPTIONS :

Vous pouvez remplir la fiche d'inscription ci-jointe ou indiquer sur papier libre les nom, prénom, adresse, téléphone et profession de chaque participant.


A retourner accompagné de votre réglement par chèque à l'adresse:

EPCI
1, rue Pierre Bourdan - 75012 PARIS
tel : 01 43 O7 89 26

 

Lire la suite
<< < 10 20 30 40 50 60 70 71 72 > >>